top of page
Search
  • wmt02379

2023/07/11 (火) 0:36~2023/07/12 (水) 0:47



2023/07/11 (火) 0:36

Je me suis retrouvé sous l'eau avec un déluge de travail mais, pour une fois, en grande partie agréable. Je traduis et annote les récits du Tōno monogatari [1]. C'est un texte que je connais presque par cœur et qui pourrait faire pendant à mon Vieil Homme [2] en termes de format.


Je me suis régalé du match des Springboks par une veille sportive ce weekend [3].


Alors qu'une voix française disparaissait, j'ai lu un article exaspérant sur l'opéra de Michel Guerrin que j'ai connu plus fin.



Le prix des places ? Cela fait sourire. Il faut débourser 700 euros pour voir Bruce Springsteen.


Ma suécomanie m'a conduit à découvrir un film d'un de nos maîtres anciens :



Un peu de fraîcheur dans la fournaise.



2023/07/11 (火) 10:41


Je me réjouis de découvrir bientôt ton édition annotée du Tôno.


De mon côté j'ai reçu avec plaisir deux mails : l'un de ma cousine germaine américaine très mélomane (une partie de ma famille avait émigré outre-Atlantique après la guerre). Elle a participé récemment à l'organisation d'une grosse manifestation dans Orange County avec Orlinski, le magnifique contre-ténor polonais, et les Ballets Martha Graham [4].

Hi Michel,

I just listened to Virginia Zeani as Violetta in La Traviata on you tube. Wow.

Thanks for this.

l'autre de Manoel, mon pote brésilien

Merci tellement de cette “nouvelle livraison”, où tu me fais découvrir Virginia Zeani et Agostino Lazzari...quels remarquables. artistes !

Je suis heureux de ces réactions.


Grand musicologue devant l'Eternel, Manoel m'adresse (pour mes nuits d'insomnie, dit-il, et dieu sait hélas si j'en ai !) l'énorme bibliographie commentée sur Villa-Lobos qu'il vient de faire paraître à Oxford [5], et que je te transmets à toutes fins utiles en fichier joint.



Merci pour le Bergman, que je me réjouis de découvrir.



2023/07/11 (火) 23:02

Je ne suis pas sûr que le Maître de Stockholm mériterait de passer à la postérité pour L'heure du Loup, et les lyricomanes que nous sommes sont tout de même conduits à s'interroger sur l'avenir d'un art qui dépend du sponsoring public et privé pour 85% de son budget, et qui gagne de l'argent chaque fois que l'on n'ouvre pas le rideau : "wo du nicht bist, dort ist das Glück."


2023/07/12 (水) 0:47


Tu parles d'or. Il faudrait voir si la même situation vaut outre-Rhin ou en Autriche par exemple (ma dernière expérience m'avait coûté 150 € environ). En dehors du privé, point de salut. C'est sans doute vrai et le « paradoxe de Guerrin » aussi. Je ne crois pas, en revanche, aux théories du remplacement par des formes artistiques mieux en prise avec leur temps. Nos Folies virtuelles reposent sur le son plus que sur l'image. Une bonne discothèque et des souvenirs font le reste. Triste avenir donc pour cette forme tant aimée.


Sans doute faudrait-il évoquer l'éducation musicale en France. Mais quand un pays brûle ce n'est pas une priorité.



[1] Recueil de contes et légendes de cette ville de la préfecture d'Iwate (nord du Japon) par le folkloriste Yanagita Kunio (1910). [2] François Lachaud, Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIII e siècle, Paris, Les Éditions du Cerf, 2010. [3] Le 9 juillet à Pretoria, l'Afrique du Sud bat l'Australie 43-12. [4] The Feast, Long Beach Opera, Segerstrom Center for the Arts, Costa Mesa (CA), 20 et 21 mai 2023. [5] Heitor Villa-Lobos - Music - Oxford, Manoel Corrêa do Lago, Flávia Camargo Toni.

52 views0 comments

Recent Posts

See All

FOLIES FRANÇAISES HIVER 2024 - AVANT-PROPOS

En accord avec la marche détraquée du monde à laquelle, entre pandémie d'un autre âge et conflits inexpiables, nous assistons impuissants depuis quatre ou cinq ans, deux disparitions viennent scander

2024/01/03 (水) 10:36~2024/01/08 (月) 1:40 

FOLIES FRANÇAISES HIVER 2024 Michel Wasserman - François Lachaud 2024/01/03 (水) 10:36 ​​ Je me refais une petite cure de Mérimée après l'exposition de Compiègne [1]. Diable d'homme ! 2024/01/03 (水) 11

bottom of page